A prio­ri pas facile, en plein mois d’août, de lan­cer une telle ini­tia­tive: donc un grand mer­ci à celles et ceux qui, par­fois en congé, ont pris le temps de répondre. D’abord sur le prin­cipe d’un calen­drier, et ici je reprends ce qu’écrit Serge Bonnery dans un com­men­taire du pré­cé­dent billet où je pro­po­sais un «vrai vol d’étourneaux», soit l’idée que chaque participant(e) de la webas­so pro­pose une dis­sé­mi­na­tion en début de mois: «La tenue du calen­drier sera impor­tante, de sorte que l’activité de dis­sé­mi­na­tion aura tou­jours un hori­zon, un point à ral­lier. Cela ne peut que favo­ri­ser la dyna­mique.»

Voici donc les inter­ve­nants des pro­chains mois (et évi­dem­ment leur blog) – après la dis­sé­mi­na­tion du 30 août que j’ai moi-même pro­po­sée -, les thé­ma­tiques seront pré­sen­tées plus tard, à a chacun(e) de voir s’il/elle pré­fère l’annoncer avant ou au moment de la mise en ligne de sa pro­po­si­tion.

Septembre: Antoine Brea (Amour 2.0)

Octobre: Noëlle Rollet (Glossolalies)

Novembre: Renaud Schaffhauser (Le Pelikan)

Décembre: Didier Bazy (rhi­zo­miques)

Janvier: Serge Bonnery (L’épervier incas­sable)

Février: Pierre Cendrin (PC)

Encore mer­ci à eux, et d’avance mer­ci à ceux/​celles qui vou­dront prendre la relève les mois sui­vants de nous écrire, soit en com­men­taire sur ce blog, soit ici.

Laurent Margantin

PS: Je me per­mets de signa­ler ce billet mis en ligne hier sur mon blog, inti­tu­lé Eloge des blogs insen­sés, où il est ques­tion d’un web lit­té­raire ouvert et de la web-asso­cia­tion des auteurs.