etourneau-sansonnet

C’est désor­mais deve­nu un ren­dez-vous impor­tant pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’écriture web. Le der­nier ven­dre­di du mois, nous nous retrou­vons pour pro­po­ser, sur nos blogs res­pec­tifs, la lec­ture d’un auteur publiant en ligne. Depuis la créa­tion de la webas­so, ce sont plus d’une cen­taine d’auteurs contem­po­rains dont nous avons dis­sé­mi­né les textes (voir ici l’index).

Pourquoi «dis­sé­mi­ner» ? Parce qu’après avoir fait ou tout en fai­sant paral­lè­le­ment l’expérience de l’édition tra­di­tion­nelle ou numé­rique, nous nous sommes ren­dus compte qu’il fal­lait faire vivre un large réseau pour que la lec­ture de nos textes soit pos­sible. Sans ce réseau, l’écriture web n’existe qua­si­ment pas, se limi­tant à quelques publi­ca­tions ponc­tuelles en vase clos. Or c’est en accès ouvert sur un blog que nos écri­tures ont le plus de chances d’être décou­vertes: pour­quoi alors ne pas se ser­vir de cet outil puis­sant qu’est inter­net pour créer une véri­table com­mu­nau­té lit­té­raire, sans laquelle ce que nous écri­vons n’a pas d’existence réelle auprès des lec­teurs ?

Pendant deux ans, nous avons pro­po­sé pour chaque ren­dez-vous un thème de dis­sé­mi­na­tion (voir ici les som­maires). Cet automne, nous sou­hai­tons expé­ri­men­ter une nou­velle for­mule. Une fois par tri­mestre, il y aura tou­jours un thème (le pro­chain en novembre), les deux autres mois, cha­cun sera libre de pro­po­ser le texte qu’il vou­dra, hors de toute thé­ma­tique. Ensuite, nous com­po­se­rons le som­maire à par­tir de cette diver­si­té.

Vous avez aimé un texte publié récem­ment en ligne ? Vous sou­hai­tez faire décou­vrir un auteur et son blog ? Rien de plus simple: vous deman­dez à cet auteur l’autorisation de reprendre son texte sur votre propre blog, et vous le met­tez en ligne le der­nier ven­dre­di du mois, ce qui per­met­tra aus­si d’attirer de nou­veaux lec­teurs vers votre blog. Les textes que vous pro­po­se­rez seront avant tout des créa­tions lit­té­raires, mais dans une concep­tion ouverte et vivante de la lit­té­ra­ture, pou­vant se confron­ter à des ques­tions poli­tiques, phi­lo­so­phiques et scien­ti­fiques de notre temps.

Alors, on se retrouve le ven­dre­di 30 octobre pour la pro­chaine dis­sé­mi­na­tion ? Bonne ren­trée à toutes et tous !

Illustration: un étour­neau bien sûr !